Colloque Lausanne 13 septembre 2016

"Allaitement, obésité et diabète"
Programme





Les interventions:

Influence du diabète et de l’obésité sur l’allaitement
(Dr Gisèle GREMMO-FEGER, CHRU de Brest)
 

Le diabète et l'obésité sont des pathologies en constante progression, ce qui pose un problème de santé publique important au niveau mondial. Le nombre de personnes diabétiques dans le monde était estimé à 150 millions en l'an 2000 et ce chiffre devrait doubler au cours des 25 prochaines années La prévalence du surpoids et de l’obésité ainsi que celle du diabète de type 2 sont également en nette augmentation chez les femmes en âge de procréer. Des données concordantes attestent d’un lien entre l’obésité et des résultats défavorables en termes d’allaitement maternel mais les mécanismes sous-jacents ne sont pas clairs. Alors que l’obésité est un facteur de risque majeur d’insulinorésistance et de diabète, le rôle déterminant de l’insuline dans les processus de la lactation a été récemment élucidé.
 
Alors que des données récentes mettent en évidence l’existence d’un impact très significatif de l’allaitement sur la future santé métabolique et cardiovasculaire de la mère, il apparaît également que la santé métabolique de la mère influence sa capacité de production de lait et que l’insuline joue un rôle déterminant dans les mécanismes de la production lactée. La compréhension des mécanismes à l’origine d’un retard de montée de lait et d’une insuffisance de lait dans un contexte d’insulinorésistance que ce soit chez des mères présentant un diabète de type 2, une obésité, un syndrome des ovaires polykystiques ou un âge avancé est indispensable afin de mieux définir les stratégies préventives et thérapeutiques permettant de mieux soutenir l’allaitement dans ces populations à risque qui en bénéficient tout particulièrement.
Plus d'information




L’influence de l’allaitement maternel sur les risques d’obésité et de diabète de la mère et l’enfant (Dr med. Erika Nussberger, FMH Pédiatrie, Hôpital d’Enfants de l’Est de la Suisse, Saint-Gall)
 

 
Une manière importante d’encourager les mères à allaiter leur enfant consiste à nommer les avantages de l’allaitement. Au cours de leur formation, les consultantes en lactation apprennent à en expliquer plusieurs, dont l’effet positif de l’allaitement sur les risques d’obésité et de diabète, tant sur l’enfant que sur sa mère.
L’importance du sujet résulte du fait que nous nous trouvons actuellement face à une épidémie mondiale des maladies susmentionnées. S’agissant de maladies chroniques, elles ont des conséquences énormes pas seulement pour la vie quotidienne des patients, leur qualité de vie et leur intégration sociale mais aussi pour toute la société, y inclus les coûts.
 
Les résultats actuels de la recherche confirment l’effet positif de l’allaitement sur le risque de diabète et d’obésité tant chez l’enfant que chez la mère ; par ailleurs, certaines données suggèrent une relation proportionnelle entre la durée de l’allaitement et l’effet protecteur sur l’obésité et le diabète. Ces faits devraient encourager les médecins, infirmières, sages-femmes et consultantes en lactation d’augmenter leurs efforts pour aider les femmes qui aimeraient allaiter. la présentation




Etude MySweetheart ; intervention multidisciplinaire chez les femmes ayant un diabète gestationnel
(Olivier Le Dizes infirmier consultant, Leah Gilbert MSc Psychologie, Service d’endocrinologie, diabétologie et métabolisme, CHUV)
 

 
Le diabète gestationnel est une pathologie qui peut augmenter les risques maternels de développer un diabète de type 2 et les maladies cardio-vasculaires. Mais cette maladie augmente également les risques de complications périnatales et d’obésité chez son enfant. Comment peut-on prévenir les risques causés par le diabète gestationnel ?
 

  
Les différents aspects ciblés dans notre étude seront : l’alimentation, l’activité physique, la santé mentale, le soutien social et l’allaitement maternel. Cette présentation permettra d’exposer notre intervention et en quoi l’allaitement est un élément contribuant à réduire les risques liés au diabète gestationnel.
Pourquoi l’allaitement est un point important de notre intervention ? Dans des études cohorte, l’allaitement permet d’apporter des bénéfices de la santé métabolique à la fois chez la mère et chez l’enfant. Chez la mère, la lactation permet de baisser la concentration de glucose dans le sang, de réduire la résistance d’insuline et d’augmenter la sécrétion d’insuline. Ensemble, ces différents effets de l’allaitement permettent de baisser le risque à long terme : chez la mère, de développer un diabète de type 2 ; chez l’enfant, et basé sur les études cohortes, l’allaitement peut être un facteur protecteur contre le développement du surpoids ou de l’obésité.
En conclusion, notre intervention vise à réduire les risques liés au diabète gestationnel en ciblant plusieurs facettes durant la périnatalité. Le soutien à l’allaitement maternel est un des éléments de notre intervention.
la présentation





Un grand merci à l'équipe du CHUV :  Jocelyne Bouton, Pascale Gerdy Mamet et Valérie Avignon



 
.              
       



















 

 

 
 









HomeActualitésMATERIEL D'INFORMATIONQuestions & réponses Allaitement maternelAllaitement et travailallaiter en routeSemaine mondiale20172016Colloque ZurichColloque LausanneActivités20152014201320122011ProjetsCodex Qui sommes-nousPartenaires
ContactAccèsRecherchePlan du siteMentions légales
de | fr | it | en
Chercher